Francoise_Fasel_4671

Par un heureux hasard, j’ai constaté un jour que cuisiner pour moi était une forme de méditation. Vrai, j’aurais préféré être écrivain… mais comme on ne choisit pas son talent, je me suis donc concentrée sur la cuisine. Les seules traces de ma carrière d’écrivain contrariée se retrouvent dans le nom de certaines de mes sauces et surtout dans le nom de mon entreprise, allusion évidente au célèbre mais confidentiel roman de Malcolm Lowry, Au-dessous du volcan. Pour le reste, la sagacité de chacun permettra de saisir les allusions au monde littéraire.

J’espère que mes modestes créations à défaut de participer au monument littéraire inspireront ou contenteront ceux qui l’élaborent.